Suivez-nous sur

Interviews

À Paris, le stress de la descente en Pro B laisse place au soulagement du maintien

Chaque année, l’histoire est différente avec le Paris Basketball mais la finalité, elle, est souvent heureuse. Avec un maintien acquis lors de la dernière journée, le club de la capitale n’a pas dérogé à sa règle pour sa première saison dans l’élite.

© Archives Lilian Bordron

Au moment du buzzer final, à Boulogne-Levallois mardi 17 mai, on pouvait mesurer toute la joie… mais aussi le soulagement d’un maintien acquis en Betclic ELITE. Pour la première saison de l’histoire du club en première division, et comme depuis sa création, en 2018, le Paris Basketball a fait dans la dramaturgie. Il aura en effet fallu attendre la toute dernière journée de championnat pour sceller la place du club de la capitale dans l’élite.

Lire aussi : Amara Sy : « Partir avec le sentiment du devoir accompli »

« Chaque année, il y a une histoire différente avec nous »

Un scénario qui n’est pas sans rappelé celui de la montée l’an passé, où les Parisiens avaient dû attendre que Blois termine ses matchs en retard de championnat pour être assuré de terminer à la deuxième place de Pro B. Cette fois, c’était pour ne pas y retourner que le Paris Basketball a dû patienter jusqu’à la dernière journée et cette victoire sur le parquet des Metropolitans 92.

Présent depuis la création du club, l’Américain Dustin Sleva commence à avoir l’habitude de ces synopsis à la chute mémorable : « C’est une grande victoire pour moi et réussir à se maintenir est incroyable, se réjouissait-il après la rencontre. Cette victoire est tellement Paris Basketball. Chaque année, il y a une histoire différente avec nous. »

Une équipe à l’unisson pour sa dernière sortie

Cette année, le Paris Basketball avait visiblement décidé de terminer plus mollement (2 victoires sur les 8 derniers matchs), contrairement au sprint endiablé de la saison dernière (série de 7 victoires consécutives pour terminer). Un relâchement qui aurait pu coûter très cher, puisque le club était toujours menacé d’une descente en Pro B avant le match à Boulogne-Levallois.

Et paradoxalement, dos au mur, le Paris Basketball a peut-être réalisé l’une de ses meilleures performances cette saison pour arracher une treizième victoire, synonyme de maintien. « C’était beau de voir tout le monde bien jouer ensemble ce soir (mardi), se satisfaisait l’ailier fort. Chacun a des buts différents : Juhann et Ismaël vont en NBA, Kyle a de grandes ambitions… et ce soir, nous avons tout donné pour l’équipe. Tout le monde a eu son meilleur match, notamment défensivement.« 

Mais ce qui a surtout frappé mardi, au Palais des sports Marcel-Cerdan, c’est l’union qui pouvait se dégager de ce groupe, semble-t-il ressoudé par l’enjeu de la rencontre. « Sur ce match à Boulogne-Levallois, on a tous été focus, soulignait le jeune pivot Ismael Kagamaté. On s’était mis une mission en tête et on a réussi à la tenir. »

Bien loin des ambitions affichées en début de saison, le Paris Basketball (15e) a malgré assuré l’essentiel mardi, à Boulogne-Levallois, en se maintenant dans l’élite du basket français. Place désormais à un repos bien mérité pour les membres du club de la capitale. Avant de rapidement se tourner vers la saison prochaine, pour une nouvelle histoire qui devrait à coup sûr encore nous réserver quelques surprises.

Clique ici pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Facebook

Twitter

Instagram

ÉCOUTEZ NOUS EN PODCAST

INTERVIEW : GAUTHIER DENIS