Suivez-nous sur

Interviews

Jean-Christophe Prat : « On suit Ryan Boatright depuis plus d’un an »

L’entraineur du Paris Basketball revient avec nous sur l’arrivée de Ryan Boatright dans le club de la capitale, un dossier finalisé dans les dernières heures.

L’entraineur aura moins de maux de tête avec son effectif grâce à l’arrivée de Ryan Boatright. / © Lilian Bordron

Comment s’est passée l’arrivée de Ryan Boatright à Paris ?

« Avant de parler de Ryan, je veux dire que je suis extrêmement content de Milan Barbitch et Lois Gendrey. Milan est en avance sur tout ces temps de passages et on a eu l’éclosion de Lois depuis la blessure de Kevin Franceschi. 

Vendredi quand on en a parlé, rien n’était encore fait. Ce n’était pas simple de le faire venir. Il a fallu faire preuve de beaucoup d’organisation entre vendredi à la fin du match amical et jusqu’à samedi milieu d’après-midi. Dès vendredi soir, la volonté du club et de Ryan était de travailler ensemble. Il a fallu s’accrocher pour régler tous les points administratifs en temps et en heure parce qu’on s’approchait grandement de la deadline. »

Depuis quand suivez-vous le joueur ?

« Notre département scouting le scrutait depuis un moment. Ryan faisait partie depuis plus d’un an du top de la liste des meneurs qu’on avait ciblé. Dans la liste des joueurs disponibles ou susceptible de se libérer à ce moment-là, il y avait Ryan Boatright.

« Il correspond parfaitement à l’ADN du Paris Basketball. L’idée est de construire avec lui dans la durée. »

On avait deux meneurs de 20 ans pour driver l’équipe et jouer 25 matchs en trois mois et demi. On s’est réuni avec le staff et le président David Kahn, et on a estimé que c’était un trop gros risque à prendre avec nos ambitions élevées. Rien n’achète l’expérience et c’est ce que va apporter Ryan Boatright, comme on l’a fait avec Marquez Haynes l’an dernier. »

Car quelques heures avant de signer au Paris Basketball, il était encore sous contrat avec Vilnius…

« Dans certains clubs des pays baltes, ils ont souvent un roster plein pour la Coupe d’Europe. À partir du moment où ils sont éliminés des compétitions européennes, les joueurs sont toujours sous contrat mais disposent d’une porte de sortie. C’était le cas de Ryan Boatright que l’on a signé sur un contrat de 4 mois plus un an. »

Quel type de joueur est-il sur le terrain ?

« Ryan Boatright est un très fort joueur offensif. Il peut se créer son tir, il passe bien la balle, il a de l’explosivité. Il correspond parfaitement à l’ADN du Paris Basketball. L’idée est de construire avec lui dans la durée. »

Comment envisagez-vous de l’intégrer dans l’équipe ?

« Ce qu’on attend de lui, c’est que ce soit un vrai playmaker. Qu’il fasse jouer l’équipe et qu’il prenne ses responsabilités quand la situation l’impose. Même s’il doit d’abord se mettre au service du collectif et lorsque le collectif atteint parfois ses limites, il devra prendre ses responsabilités. »

Clique ici pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Twitter

ÉCOUTEZ NOUS EN PODCAST

Classement Pro B

Pos.Bilan
01 Saint-Quentin12V - 4D
02 Nancy12V - 4D
03 Quimper11V - 5D
04 Fos-sur-Mer11V - 5D
05 Blois10V - 6D
06 Paris10V - 7D
07 Denain9V - 7D
08 Vichy-Clermont9V - 7D
09 Évreux8V - 7D
10 Rouen8V - 8D
11 Nantes7V - 7D
12 Lille8V - 9D
13 Souffel7V - 10D
14 Gries-Oberhoffen6V - 9D
15 Saint-Chamond4V - 11D
16 Antibes4V - 12D
17 Aix-Maurienne4V - 13D
18 Poitiers3V - 12D