Suivez-nous sur

Match

La dernière nuit parisienne d’Amara Sy ternie par l’ombre de la descente

Pour la dernière soirée d’Amara Sy à la Halle Carpentier, le Paris Basketball s’est largement incliné contre le Limoges CSP et voit le spectre de la descente se rapprocher.

© Lilian Bordron

Betclic ELITE – 33e journée

Paris 70 – 85 Limoges CSP

ÉquipesQ1Q2Q3Q4
PARIS19221415
Limoges CSP19152526

LES STATISTIQUES DE LA RENCONTRE

Le film du match

C’est dans une Halle Carpentier surchauffée que le Paris Basketball a débuté son Amiral Night, en hommage à Amara Sy. A l’intérieur le CSP trouve beaucoup de réussite, tandis que Paris répond également dans ce secteur par l’intermédiaire d’Ismaël Kamagate (4-10). Les locaux vont profiter des erreurs offensives de Limoges pour grignoter leur léger retard (9-10). La rencontre s’emballe, les deux formations se rendent coup pour coup. Jean-Christophe Prat décide de faire rentrer Amara Sy, le héros de la soirée, à une minute de la fin du quart-temps, sous l’ovation du public. A la fin de la première manche, personne ne parvient à se départager (19-19).

L’intensité redescend d’un cran, Paris joue plus lentement et Amara Sy enflamme la salle d’un tir à mi-distance (23-24). Alors que Limoges commence à prendre un petit avantage, Axel Toupane relance les siens d’un tir à 3PTS dans le corner, avec la faute (26-28). Alors que le score reste serré, Ryan Boatright prend deux tirs compliqués pour offrir un peu d’air à Paris (38-34). Les hommes de Jean-Christophe Prat sont sérieux offensivement et rentrent au vestiaire avec 7 unités d’avance (41-34).

Le CSP revient du vestiaire avec d’autres intentions et cible particulièrement Juhann Begarin, qui cumule deux pertes de balle (41-38). Hugo Invernizzi maintient sa réputation de sniper en rentrant deux tirs à 3PTS consécutifs (46-44). Le retour d’Axel Toupane semble faire du bien aux Parisiens, tout comme son adresse de loin (51-46). Limoges va repasser devant sur un tir à 3PTS de Nicolas Lang (54-56). Avant le dernier quart-temps, le Paris Basketball est mené de 4 points (55-59).

Le caractère parisien refait surface dès les premières minutes grâce à Ryan Boatright en pénétration (58-59). Mais le CSP s’illustre par sa réussite (58-63). Alors que Paris doit gagner pour assurer son maintien, Limoges en décide autrement et épuise la défense de Jean-Christophe Prat (61-68). L’équipe de Massimo Cancellieri va prendre 10 points d’avance (61-71), avant que Gauthier Denis ne réduise l’écart (65-71). Ce n’est que de courte durée, tant Limoges conserve son efficacité (67-77). Le Paris Basketball n’arrive plus à rentrer le moindre panier, à contrario de son adversaire du soir qui l’emporte largement (70-85).

Le Parisien de la rencontre : Kyle Allman Jr

Les talents offensifs de l’Américain auront perturbés le Limoges CSP. Comme à son habitude, Kyle Allman a provoqué les défenseurs adverses, obtenant de nombreux lancers. A la création, le numéro 0 a également su trouver ses coéquipiers, notamment à l’intérieur. 18pts, 5 passes, 4 rebonds, 1 contre, à 18 d’évaluation pour Kyle Allman.

Rédacteur en chef adjoint de Paris Basketball on Air

Clique ici pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Facebook

Twitter

Instagram

ÉCOUTEZ NOUS EN PODCAST

INTERVIEW : GAUTHIER DENIS