Suivez-nous sur

Focus

La fulgurante éclosion de Pacôme Dadiet à Paris

Les supporters parisiens le découvrent depuis le début de la saison. À 16 ans, Pacôme Dadiet se montre à son avantage pour ses débuts en pro.

À 16 ans seulement, Pacôme Dadiet a déjà pu effectuer ses premiers pas professionnels. / © Lilian Bordron

Pacôme Dadiet n’a que 16 ans, débute à peine au niveau professionnel, mais son potentiel intrigue. Né en juillet 2005, l’ailier de 2m00 a joué toute son enfance à la Saint-Charles Charenton Saint-Maurice, club basé à Charenton-Le-Pont (Val-de-Marne) où il rencontre l’autre pépite parisienne : Mohamed Diawara. Après un passage par l’Insep, les deux coéquipiers ont intégré le centre de formation Paris Basketball l’été dernier, et Pacôme étonne depuis.

Pacôme Dadiet pour sa première entrée avec les pros, contre l’Olimpia Milan. / © Lilian Bordron

Un passage timide avec l’EDF U16

Il passe l’été entre les entrainements avec son nouveau club et les rassemblements avec l’Équipe de France U16. L’équipe entrainée par Bernard Faure réalise le grand chelem lors du FIBA Euro Challengers U16 en août, avec cinq victoires en autant de rencontres. Pacôme Dadiet ne fait pas partie des joueurs les plus utilisés par son coach : en 15 minutes de moyenne, l’ailier parisien inscrit 6 points et 1,4 rebond par match, dont une seule marque à 10 points en demi-finale contre la Roumanie.

De retour en France, le n°1 du Paris Basketball alterne avec les U18, les Espoirs et les entrainements avec le groupe professionnel. Jean-Christophe Prat lui offre ses premières minutes en pro dans un match amical, et pas n’importe lequel : contre l’Olimpia Milan lors des Paris European Games. Idem lors de la première journée de Betclic Elite, lors de laquelle il entre en jeu pour les deux dernières minutes du match contre la JDA Dijon. Une belle preuve de confiance de son entraineur, grand habitué à lancer des jeunes joueurs dans le monde professionnel.

À 16 ans, Pacôme Dadiet s’impose comme le leader de l’équipe Espoirs de Paris. / © Lilian Bordron

De l’affirmation d’un leader avec les Espoirs…

Depuis le début de la saison, Pacôme s’entraine quasi-exclusivement avec l’équipe professionnelle. Mais sur le terrain, c’est avec les Espoirs qu’on peut l’apercevoir avec le plus de responsabilités. Dans un centre de formation en pleine structuration, les jeunes entrainés par Emmanuel Coeuret ont du mal à trouver leur premier succès. L’international U16 lui, se démarque statistiquement et par son aisance sur le terrain. On lui découvre de très belles séquences en attaque, notamment sur le travail ligne de fond.

Après cinq matchs, il se classe dans le top 20 des meilleurs marqueurs et meilleures évaluation du championnat Espoirs : 15,6 points, 5,2 rebonds, 1,4 passe, 1,2 interception pour 12,8 d’évaluation. « Ce jeune a de l’avenir » comme on dit.

… à la génèse d’un potentiel en Coupe de France

Mais être performant avec les Espoirs, même à 16 ans, ne relève pas de l’extraordinaire. Mais inscrire 7 points en 8 minutes, avec une passe et une interception, contre une équipe de Pro B… c’est déjà beaucoup plus marquant. Entré en fin de match lors du blowout contre Rouen en Coupe de France, Pacôme Dadiet a inscrit au fer rouge l’acte 1 de sa carrière professionnelle. Notamment avec un poster qui a fait soulever la Halle Carpentier. « J’ai essayé de pas trop réfléchir sur le terrain, c’est vrai qu’il y a une pression mais ça m’a fait plaisir de montrer de quoi j’étais capable, étant donné qu’on ne me voit pas souvent en jeu avec les professionnels » a-t-il déclaré après le match pour le site du club.

Pour finir sa belle semaine, l’ailier parisien a permis aux Espoirs de décrocher la première victoire de leur saison contre Le Mans, après quatre défaites de rang pour ouvrir l’exercice. 23 points, 4 rebonds, 10 fautes provoquées, 22 d’évaluation et les tirs importants en fin de match pour passer devant, Pacôme Dadiet a confirmé qu’il faudra compter sur lui cette saison. Et sûrement sur les suivantes, à un autre niveau qu’avec les Espoirs…

Rédacteur en chef de Paris Basketball On Air

Clique ici pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Facebook

Twitter

Instagram

ÉCOUTEZ NOUS EN PODCAST

INTERVIEW : GAUTHIER DENIS