Suivez-nous sur

Match

Les Parisiens viennent facilement à bout de Poitiers

Le Paris Basketball s’est aisément débarrassé de Poitiers, grâce notamment à une adresse insolente à trois points.

Valentin Chery et les Parisiens ont régalé la Halle Carpentier. / © Lilian Bordron

Pro B – 26e journée

Paris 107 – 80 Poitiers

ÉquipesQ1Q2Q3Q4
Paris31292525
Poitiers 23222114
ÉquipesPTSTIR3PTSLFRBSRBS OFFRBS DEFPASINTCTSFTSBPÉVAL
Paris10732/6716/3315/1939142525931617133
Poitiers8030/6311/239/162791819112211683

Le film du match

Paris est surpris par la fougue poitevine, celle notamment de Cowels, qui inscrit les 10 premières unités de son équipe. Paris va refroidir les ardeurs de la lanterne rouge, à 3pts ( 5/5 pour commencer), par Sleva à deux reprises, puis Boatright, deux fois également. Les deux formations sont libérées offensivement, laissant des espaces en défense. Après 10 minutes, le Paris Basketball mène (31 à 23).

Valentin Chery pèse à l’intérieur, inscrivant 5pts d’entrée. Paris manque d’adresse de loin, jusqu’à ce que Gauthier Denis retrouve la mire (39-28). Le numéro 9 parisien va même réitérer cette réussite d’une tir très lointain, enflammant la salle Carpentier. Jamais deux sans trois pour Denis qui s’amuse ensuite dans le corner. Le festival à 3pts continue avec Ryan Boatright, qui devient même passeur pour Juhann Begarin. Paris s’offre le luxe de rentrer aux vestiaires avec une avance confortable, et même record (60-45).

De retour des vestiaires, Cowels va une nouvelle fois lancer Poitiers, sur un catch and shoot. La réussite à 3pts de Paris va lancer le quart-temps du club, quatre de suite : Boatright, Begarin, deux fois et Sleva. Paris devient maladroit, encaisse sept points de suite mais Begarin remet son équipe dans le bain et Kamagate resserre la raquette d’un double contre.

Paris ne lâche aucun des quarts-temps, rentrant dans le dernier avec un 14-0, spectacle à l’appui. Une avance, qui monte à 30pts, qui offre quelques minutes à Sheck Wes et Loïs Gendrey. Les Parisiens jouent relâchés et gardent l’espor d’une montée en Jeep Elite en l’emportant facilement (107-80).

Rédacteur en chef adjoint de Paris Basketball on Air

Clique ici pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Twitter

Instagram

ÉCOUTEZ NOUS EN PODCAST

Classement Betclic ELITE

Pos.Bilan
01 JL Bourg0V - 0D
02 Chalons-Reims0V - 0D
03 Cholet0V - 0D
04 Dijon0V - 0D
05 Fos0V - 0D
06 BCM0V - 0D
07 Le Mans0V - 0D
08 Le Portel0V - 0D
09 Metropolitans0V - 0D
10 Limoges0V - 0D
11 ASVEL0V - 0D
12 Monaco0V - 0D
13 Nanterre0V - 0D
14 Orléans0V - 0D
15 Paris0V - 0D
16 Pau-Orthez0V - 0D
17 Roanne0V - 0D
18 Strasbourg0V - 0D