Suivez-nous sur

Match

Mission maintien réussie pour une prodigieuse équipe de Paris

Contraint de l’emporter pour assurer son maintien, le Paris Basketball a réussi sa mission en venant à bout de Boulogne-Levallois mardi 17 mai (65-81).

© Archives Lilian Bordron

Betclic ELITE – 34e journée

Boulogne-Levallois 65 – 81 Paris Basketball

ÉquipesQ1Q2Q3Q4
Boulogne-Levallois18161813
PARIS27232110

LES STATISTIQUES DE LA RENCONTRE

Le film du match

À Marcel-Cerdan mardi 17 mai, le Paris Basketball peine à débuter sa rencontre. Offensivement, Juhann Begarin bute sur un Vincent Hunter déjà très concerné des deux côtés du parquet. Les hommes de Vincent Collet jouent rapidement en transition (9-5). Sous le cercle, Ismaël Kamagate s’impose déjà, protégeant l’arceau et dissuadant les attaquants adverses (14-10). Paris parvient à prendre l’avantage sur une pénétration ligne de fond de Juhann Begarin (14-16). De son côté, Axel Toupane prend feu et inscrit 10 points dans un premier quart-temps finalement largement remporté par le club de la capitale (18-27).

Paris durcit sérieusement sa défense dans l’entame du deuxième quart-temps, poussant les Metropolitans 92 à commettre plusieurs pertes de balle (18-32). Amara Sy, pour sa dernière sortie en carrière, obtient plusieurs lancers, transformés pour la plupart. Milan Barbitch s’illustre en défense et fait même le spectacle en contre-attaque, d’un alley-oop pour D.J Funderburk (24-38). Alors que Paris enchaîne les interceptions, 10 en première période, les joueurs de Boulogne-Levallois se frustrent et font beaucoup de fautes (24-42). À la mi-temps, le promu à la lutte pour son maintien mène largement au score (34-50).

Le retour des vestiaires est plein d’intensité. Si les Mets sont plus incisifs en attaque, Paris rentre des tirs importants (41-56). Axel Toupane continue de poser des problèmes sur ses défenseurs, mais Vincent Hunter répond à l’ailier (49-62). C’est toute l’équipe parisienne qui s’implique dans la rencontre, solide en défense et sérieuse en attaque (52-69). Avant le dernier quart-temps, Paris mène (52-71) et se rapproche du maintien en Betclic Elite.

Alors que Paris doit assurer le dernier quart-temps, Jean-Christophe Prat demande à ses joueurs de calmer le jeu devant l’agressivité des Mets (57-71). La réussite refait surface à 5 minutes de la fin, par un tir à 3 pts de Ryan Boatright, puis d’Axel Toupane (59-77). Les visiteurs continuent d’être vigilants en coupant les lignes de passe de Boulogne-Levallois (63-79). Le chrono tourne, tandis que Juhann Begarin enflamme le kop parisien d’un nouveau tir à 3 pts. En plus de fêter une fin victorieuse, Jean-Christophe Prat sort Amara Sy sous les applaudissements du Palais des Sports Marcel-Cerdan. Auteur d’une prestation très sérieuse, le Paris Basketball remporte son derby (65-81) et assure son maintien en Betclic Elite.

Le Parisien de la rencontre : Axel Toupane

Un temps absent cette saison, parfois irrégulier, Axel Toupane a su prendre ses responsabilités quand le club en avait besoin. Très adroit au tir, redoutable en défense, l’ailier arrivé en cours d’année n’a cessé de motiver ses coéquipiers dans une belle victoire collective. 18 points, 7 rebonds, 3 passes, 1 interception, à 20 d’évaluation pour Axel Toupane.

Rédacteur en chef adjoint de Paris Basketball on Air

Clique ici pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Facebook

Twitter

Instagram

ÉCOUTEZ NOUS EN PODCAST

INTERVIEW : GAUTHIER DENIS