Suivez-nous sur

Match

Paris contré par Roanne dans le money time

Dans une rencontre serrée jusqu’au bout, le Paris Basketball s’est incliné dans les dernières secondes.

Un Ismaël Kamagate record n’aura pas suffi contre Roanne pour l’emporter. / © Lilian Bordron

Betclic Elite – 3e journée

Paris 97 – 98 Chorale Roanne

ÉquipesQ1Q2Q3Q4
Paris21321826
Chorale Roanne26242424

LES STATISTIQUES DE LA RENCONTRE

Le film du match

Le premier quart-temps est équilibré et met en avant deux hommes. Loren Christian Jackson du côté de Roanne. Le meneur a inscrit 10 points en 10 minutes. De l’autre côté Kamagaté, dissuade en défense, plaçant même deux contres, et s’affirme comme l’arme offensive numéro une, avec une panoplie toujours plus développée. Roanne remporte la première manche (21-26) en rentrant l’intégralité de ses tirs à 3 points.

Le pivot reprend le second quart-temps sur les mêmes bases, aidé par Amara Sy à l’intérieur. Défensivement, les Parisiens souffrent face au jeu offensif proposé par Jean-Denys Choulet. Le secteur intérieur reste néanmoins celui d’Ismaël Kamagate, auteur de 6 contres à la mi-temps. Paris repasse devant et enflamme la Halle Carpentier en infligeant un 14-0 à Roanne. Les locaux rentrent aux vestiaires avec une légère avance de trois unités (53-50).

Frayeur lors de la reprise, sur une pénétration Ryan Boatright reste au sol. Rien de grave au final pour le meneur. Alors que les deux équipes jouent en transition, elle s’adonnent aussi à un concours de lancers-francs ratés. La rencontre est très serrée, Kamagate continue de protéger le cercle, mais Paris est devancé de 3 points, sur un tir de Loren Christian Jackson.

Les deux formations continuent de se rendre coup pour coup : 83-85 à quatre minutes de la fin du match. Gauthier Denis offre quatre points d’avance à Paris avec un tir dont il a le secret dans le corner droit. Alors que Sleva enflamme Carpentier, et que la tension est à son comble, Begarin provoque une faute qui amène Roanne sur la ligne des lancers, à seulement 4 secondes de la fin de la rencontre. Loren Jackson ne tremble pas et Paris ne reviendra pas malgré une dernière chance, tentée par le joueur drafté par les Celtics (97-98).

Le Parisien de la rencontre :

Une soirée historique pour Ismaël Kamagate. Protecteur à l’intérieur, le pivot est devenu le meilleur contreur français lors d’un match de championnat avec 9 contres. Polyvalent en attaque, très ciblé au rebond, l’intérieur a bonifié le jeu de son équipe, dans une défaite rageante.

Rédacteur en chef adjoint de Paris Basketball on Air

1 Comment

1 Comment

  1. DUSSER

    11 octobre 2021 at 121221

    Ce fut un beau match (hormis une maladresse indigente aux lancers-francs), équilibré et indécis. La Chorale de Roanne, dont je suis supporter, l’a emporté et j’en suis ravi. Toutefois, félicitations aux parisiens qui ont vaillamment lutté

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Twitter

Instagram

ÉCOUTEZ NOUS EN PODCAST

Classement Betclic ELITE

Pos.Bilan
01 Metropolitans12V - 1D
02 Monaco9V - 4D
03 Strasbourg8V - 4D
04 Pau9V - 5D
05 Le Mans9V - 5D
06 Limoges8V - 6D
07 ASVEL7V - 6D
08 BCM7V - 6D
09 Dijon7V - 7D
10 Nanterre5V - 6D
11 Roanne6V - 8D
12 JL Bourg6V - 8D
13 Orléans6V - 8D
14 Fos5V - 9D
15 PARIS5V - 9D
16 CCRB4V - 10D
17 Cholet4V - 10D
18 Le Portel 3V - 8D