Suivez-nous sur

Match

Paris passe à côté contre Saint-Quentin

De nouveau contre Saint-Quentin, le Paris Basketball s’est raté à domicile en étant transparent en première mi-temps.

Nobel Boungou Colo aura passsé une dure rencontre contre Saint-Quentin ce samedi. / © Lilian Bordron

(Pro B – 5e journée)

Paris 83 – 90 Saint-Quentin

ÉquipesQ1Q2Q3Q4
PARIS14202623
Saint Quentin30201921
ÉquipesPTSTIR3PTSLFRBSRBS OFFRBS DEFPASINTCTSFTSBPÉVAL
PARIS8328/625/2222/313314191294181682
SQBB9036/678/2510/12341222251012820107

PARIS BASKETBALL

JOUEURSMINPTSTIR3PTSLFRBSPASINTCTSBPÉVAL
Milan Barbitch18′73/51/2111017
Juhann Begarin24′114/90/13/5341259
Gauthier Denis26′00/40/30/104011-1
Dustin Sleva 35′2810/202/86/69100225
Ismaël Kamagate27′84/58000015
Nobel Boungou Colo32′113/111/54/7012131
Kevin Franceschi14′112/41/26/6001028
Evans Ganapomo4′20/10/12/400100-1
Valentin Chery17′52/21/25130013
Loïs Gendrey0′

Le film du match

Une première mi-temps à oublier, c’est le moins que l’on puisse dire après les 20 premières minutes entre Paris et Saint-Quentin. Les partenaires d’Hugo Besson mettent la pression aux Parisiens, qui craquent d’entrée. Benoit Gillet rentre presque tous ses tirs, quand Paris peine à se créer ne serait-ce que des situations intéressantes. Jean-Christophe Prat tente bon nombre de changements pour redynamiser son équipe, mais rien n’y fait. Le score après 10 minutes est alors sans appel : 14-30 pour le SQBB.

Le trio Gillet-Phillip-Besson maintient les visiteurs dans le second quart-temps. Dustin Sleva est le seul parisien à exister offensivement, face à la pauvreté collective des locaux de l’après-midi. 34-50 à la mi-temps.

Le retour des vestiaires est néanmoins beaucoup plus cohérent côté Paris. De l’agressivité, de l’énergie des deux côtés du terrain, et l’écart qui se réduit peu à peu. Dustin Sleva est notamment accompagné d’un bien meilleur Juhann Begarin pour opérer la remontée au score. La fin de période du Paris Basketball permet au club de la capitale de revenir à 9 points à 10 minutes du terme (60-69).

Kevin Franceschi prend alors les choses en main, la défense se resserre, Paris est bien de retour dans sa rencontre. Le natif d’Argenteuil ramène d’ailleurs les siens à un point du SQBB à six minutes de la fin. Mais de -1, le pensionnaire de la Halle Carpentier se laisse déborder. Un objectif si proche, devenu si lointain. Saint-Quentin se réveille au meilleur moment et impose un 9-0 en seulement deux minutes.

Mais comme souvent, Paris n’est jamais mort. Deux paniers d’Ismaël Kamagate et la blessure de Benoit Gillet relancent timidement la partie dans le money time. Les Nordistes tiennent bon et remportent leur premier match de la saison 83-90.

Rédacteur en chef de Paris Basketball On Air

Clique ici pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Twitter

Instagram

ÉCOUTEZ NOUS EN PODCAST

Classement Betclic ELITE

Pos.Bilan
01 Metropolitans4V - 1D
02 ASVEL4V - 1D
03 Monaco4V - 1D
04 JL Bourg3V - 2D
05 Le Mans3V - 2D
06 Élan Béarnais3V - 2D
07 CCRB3V - 2D
08 Strasbourg2V - 2D
09 Fos/mer2V - 2D
10 Dijon2V - 2D
11 Cholet2V - 3D
12 Nanterre2V - 3D
13 BCM2V - 3D
14 Limoges2V - 3D
15 Le Portel2V - 3D
16 Orléans1V - 3D
17 Roanne1V - 4D
18 PARIS1V - 4D