Suivez-nous sur

Match

Paris proche de l’exploit à Quimper

Jouant les yeux dans les yeux jusque dans les dernières minutes, les Parisiens ont dû céder face au dernier coup des Béliers.

Étincelant dans les derniers instants, Ismaël Kamagate n’a pu donner la victoire à son équipe.
© Lilian Bordron

(Pro B – 2e journée)

Quimper 72 – 67 Paris

ÉquipesQ1Q2Q3Q4
Quimper19112319
PARIS12171721
ÉquipesPTSTIR3PTSLFRBSRBS OFFRBS DEFPASINTCTSFTSBPÉVAL
Quimper7226/587/1913/16338251480221375
PARIS6725/565/2712/16368281454191675

PARIS BASKETBALL

JOUEURSMINPTSTIR3PTSLFRBSPASINTCTSBPÉVAL
Milan Barbitch14′21/50/30/020001-1
Juhann Begarin32′124/113/91/2431149
Nobel Boungou Colo32′73/71/50/2640038
Dustin Sleva 33′156/100/23/36300218
Ismaël Kamagate27′94/50/01/19001216
Kevin Franceschi29′72/100/63/4530006
Amara Sy19′155/71/24/42122119
Evans Ganapamo10′00/10/00/0202012
Valentin CheryNPJ
Gauthier DenisNPJ
Loïs GendreyNPJ

Le film du match

Quimper est le colosse de Pro B mais avait les pieds en argile contre Paris. Longtemps, les hommes de Jean-Christophe Prat ont espéré gagner dans une salle qui leur avait déjà fait défaut en novembre, et qui est inviolée depuis septembre 2019.

Premier coup dur avant la rencontre : Gauthier Denis et Valentin Chery sont absents pour le match. Ainsi, Jean-Christophe Prat doit composer avec 9 joueurs, dont Evans Ganapamo et Loïs Gendrey peu habitués à jouer.

En début de match, Quimper prend vite un bon avantage au score grâce à David Jackson. Paris est étouffé par la défense bretonne et encaisse un 9-0 (15-8), et compte 7 points de retard après les dix premières minutes (19-12).

C’est alors qu’entre Amara Sy sur le parquet. L’Amiral est partout, et solidifie la défense parisienne. Les visiteurs imposent un 11-0 pour prendre les commandes du match, avant que Quimper renverse la tendance juste avant la mi-temps (30-29).

Le retour des vestiaires est compliqué, Quimper s’engouffre dans les failles défensives parisiennes. Encore une fois, c’est avec Amara Sy que Paris se reprend, en encaissant tout de même 23 points dans le quart-temps (53-46)

Et puis Paris rallume le moteur, et tout roule. Begarin, Sleva, Sy… La défense et l’attaque marchent enfin, sans pouvoir prendre les commandes du match. Ismaël Kamagate, timide offensivement, est trouvé à de nombreuses reprises à l’intérieur. Désormais aux coudes à coudes, les deux équipes se répondent coup pour coup.

Avec un petit point de retard (68-67), Paris pense bien pouvoir prendre l’avantage à 47 secondes du terme, avec deux lancers pour Nobel Boungou Colo. 0/2 pour l’ailier expérimenté, qui laisse passer une occasion. La défense parisienne gratte le ballon sur l’attaque suivante, s’en offre un seconde. Néanmoins en sortie de temps-mort, avec du temps sur l’horloge, Kevin Franscechi tente un tir compliqué sans rythme. La faute antisportive de Kamagate qui suit n’aidera en rien Paris, qui passe tout près d’un sacré exploit en Bretagne.

Rédacteur en chef de Paris Basketball On Air

Clique ici pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Twitter

ÉCOUTEZ NOUS EN PODCAST

Classement Pro B

Pos.% Bilan
01 Blois77.8%7V - 2D
02 Quimper77.8%7V - 2D
03 Denain70%7V - 3D
04 Fos-sur-Mer66.7%6V - 3D
05 Saint-Quentin66.7%6V - 3D
06 Vichy-Clermont66.7%6V - 3D
07 Nancy60%6V - 4D
08 Paris55.6%5V - 4D
09 Nantes55.6%5V - 4D
10 Souffelweyersheim44.4%4V - 5D
11 Evreux44.4%4V - 5D
12 Saint-Chamond40%4V - 6D
13 Rouen33.3%3V - 6D
14 Poitiers33.3%3V - 6D
15 Antibes33.3%3V - 6D
16 Lille30%3V - 7D
17 Aix-Maurienne22.2%2V - 7D
18 Gries-Oberhoffen22.2%2V - 7D