Suivez-nous sur

Match

Paris renoue avec la victoire grâce à Evans Ganapamo !

Ganapamo régale pour son record en carrière, et donne la victoire aux Parisiens qui en avaient bien besoin !

Record en carrière pour Evans Ganapamo avec 24 points contre Nantes. / © Yoann Guerini

Pro B – 7e journée

Paris 71 – 58 Nantes

ÉquipesQ1Q2Q3Q4
PARIS13172417
Nantes18111118
ÉquipesPTSTIR3PTSLFRBSRBS OFFRBS DEFPASINTCTSFTSBPÉVAL
PARIS7124/589/2114/194411331275152179
Nantes5822/644/2010/123492510142221757

PARIS BASKETBALL

JOUEURSMINPTSTIR3PTSLFRBSPASINTCTSBPÉVAL
Milan Barbitch24′72/31/22/2210072
Juhann Begarin24′83/122/5722138
Nobel Boungou Colo33′165/141/65/65511315
Dustin Sleva 32′134/90/35/59320220
Ismaël Kamagate17′21/20/1310215
Amara Sy18′10/41/230001-2
Evans Ganapamo23′249/105/51/15020228
Valentin Chery15′00/30/2800104
Loïs Gendrey14′00/1100000

Le film du match

Toujours privé de Gauthier Denis (mollet) et sans pigiste médical à l’horizon pour Kevin Franceschi, Paris devait se reprendre après la bévue à Poitiers. Et quoi de mieux que d’affronter Nantes, qui n’a jamais gagné à la Halle Carpentier ?

Si le match démarre bien, avec deux tirs à 3 points de Begarin et Boungou Colo, c’est bien la défense nantaise qui fait une première différence. Paris perd, comme souvent, beaucoup de ballons (7 en 10 minutes) et donne des paniers faciles. Le peu d’adresse que trouve Nantes leur suffit pour prendre l’avantage après le premier quart-temps (13-18).

Paris rentre enfin dans son match et avec la manière. Les hommes de Jean-Christophe Prat imposent un 15-0 pour commencer le deuxième quart. Evans Ganapamo plante ses 3 premiers tirs et score ainsi 8 points ! Il faut même attendre presque 7 minutes pour que Nantes inscrive enfin un panier, par Gary Chathuant. À partir de là, Paris déjoue encore une fois, retombe dans ses travers, et encaisse un 11-0 pour avant que la mi-temps soit sifflée. Paris prendra néanmoins l’avantage avec un panier de NBC, mais avec tout à refaire (30-29).

Toujours sur un petit rythme, Paris fait sauter la défense nantaise grâce au surprenant Evans Ganapamo ! L’international Centrafricain marque 12 points d’entrée de Q3, et en donne 10 d’avance à son équipe… Bien loin de son précédent record personnel de 12 unités contre Blois en 2019/2020. Et de l’autre côté du terrain, Paris a aussi réglé la mire. Les locaux abordent l’ultime période avec 14 points d’écart au score, grâce à son numéro 1 (54-40).

À nouveau, l’adresse de chaque côté retombe brusquement sur la fin de match. Par conséquent, l’écart lui n’évolue pas vraiment sur la période. Il ne tombe pas sous les 10 points lors des cinq premières minutes du Q4. Et même si Josh Ajayi ne l’entend pas de cette oreille, une faute pour flopping et une antisportive des Nantais relance Paris pour bien finir le match. Une victoire et un retour dans le top 8 qui va redonner le sourire aux Parisiens.

Rédacteur en chef de Paris Basketball On Air

Clique ici pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Twitter

ÉCOUTEZ NOUS EN PODCAST

Classement Pro B

Pos.% Bilan
01 Blois77.8%7V - 2D
02 Quimper77.8%7V - 2D
03 Denain70%7V - 3D
04 Fos-sur-Mer66.7%6V - 3D
05 Saint-Quentin66.7%6V - 3D
06 Vichy-Clermont66.7%6V - 3D
07 Nancy60%6V - 4D
08 Paris55.6%5V - 4D
09 Nantes55.6%5V - 4D
10 Souffelweyersheim44.4%4V - 5D
11 Evreux44.4%4V - 5D
12 Saint-Chamond40%4V - 6D
13 Rouen33.3%3V - 6D
14 Poitiers33.3%3V - 6D
15 Antibes33.3%3V - 6D
16 Lille30%3V - 7D
17 Aix-Maurienne22.2%2V - 7D
18 Gries-Oberhoffen22.2%2V - 7D