Suivez-nous sur

Match

Paris se noie à Fos-sur-Mer

Le retour du championnat n’aura pas été un bon moment pour le Paris Basketball, dominé par Fos, avec un Kevin McClain en chaleur.

Edouard Choquet et ses coéquipiers ont fait passer un sale quart d’heure aux Parisiens. / © Fos Provence Basket

Pro B – 8e journée

Fos-sur-Mer 87 – 75 Paris

ÉquipesQ1Q2Q3Q4
Fos-sur-Mer26132919
PARIS12222021
ÉquipesPTSTIR3PTSLFRBSRBS OFFRBS DEFPASINTCTSFTSBPÉVAL
Fos-sur-Mer8732/6513/2810/1141142722811712110
PARIS7529/5610/2″7/15295241884121583

PARIS BASKETBALL

JOUEURSMINPTSTIR3PTSLFRBSPASINTCTSBPÉVAL
Milan Barbitch20′94/41/11510115
Juhann Begarin30′197/122/53/65120118
Nobel Boungou Colo29′94/121/60/2461037
Dustin Sleva 30′92/82/33/3224029
Valentin Chery12′0300011
Ismaël Kamagate26′126/70/16303022
Ryan Boatright25′134/84/71/3210037
Amara Sy14′00/10/110012-2
Evans Ganapamo15′42/3300015
Valentin Chery15′00/30/2800104
Loïs Gendrey0′

Le film du match

La Halle Parsemain, c’est un parquet qui avait bien réussi à Paris en ouverture de la saison 19/20. Le match de ce 6 mars 2021 beaucoup moins. Les hommes de Rémy Giuitta font la totale dans le premier quart-temps. Que ce soit en défense ou en attaque, le club de la capitale ne voit pas le jour. Edouard Choquet et Allan Dokossi mènent la danse, et les Fosséens s’envolent (26-12). Les premières minutes de Ryan Boatright sous le maillot parisien ne changent rien.

Le début du second quart-temps ? Copiez, collez. Les visiteurs bafouillent offensivement, quand l’armada jaune et noire fait la pluie et le beau temps. Et puis, miracle, Paris se réveille grâce à un joueur dont on fustige souvent les entrées en matière : Ismaël Kamagate. Le pivot parisien redresse toute la défense, permettant à Paris de marquer en transition. Un contre, deux contres, trois contres, et ses coéquipiers se régalent en transition, notamment Barbitch et Begarin. De 37-22, les hommes de Jean-Christophe Prat recollent à 39-34 à la pause. Rien n’est joué.

Le momentum du match, les Parisiens croient l’avoir en revenant des vestiaires. Même si les visiteurs encaissent 10 points en 2mn30, l’attaque tourne tout aussi bien pour combler l’écart. Paris revient à -4, avant que Kevin McClain prenne littéralement feu. L’Allemand enchaine à 3PTS comme s’il était dans son jardin, à chaque fois un bon mètre derrière la ligne. Il termine le Q3 avec 27 points, à 7/8 à 3PTS, pour donner 14 points d’avance (68-54). Tout simplement hallucinant…

Paris n’arrive pas à renverser la tendance lors de l’ultime période, l’écart se stabilisant entre 10 et 15 points. Les Parisiens s’inclinent 87-75 et sont éjectés du top 8 de Pro B. Côté statistiques, on ne retiendra réellement que l’impact de ses trois jeunes joueurs : Juhann Begarin (18 d’évaluation), Ismaël Kamagate (22) et Milan Barbitch (15).

Rédacteur en chef de Paris Basketball On Air

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Une première en deux temps pour Ryan Boatright

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Twitter

ÉCOUTEZ NOUS EN PODCAST

Classement Pro B

Pos.Bilan
01 Saint-Quentin12V - 4D
02 Nancy12V - 4D
03 Quimper11V - 5D
04 Fos-sur-Mer11V - 5D
05 Blois10V - 6D
06 Paris10V - 7D
07 Denain9V - 7D
08 Vichy-Clermont9V - 7D
09 Évreux8V - 7D
10 Rouen8V - 8D
11 Nantes7V - 7D
12 Lille8V - 9D
13 Souffel7V - 10D
14 Gries-Oberhoffen6V - 9D
15 Saint-Chamond4V - 11D
16 Antibes4V - 12D
17 Aix-Maurienne4V - 13D
18 Poitiers3V - 12D