Suivez-nous sur

Focus

Quels sont les concurrents d’Ismaël Kamagate pour une sélection à la Draft ?

Le 23 juin, Ismaël Kamagate sera en concurrence avec de nombreux prospects pour espérer une sélection à la Draft. Tour d’horizon des joueurs qui pourraient faire de l’ombre au pivot parisien.

Moussa Diabaté (à gauche) et Jaylin Williams (à droite) sont aussi projetés vers la fin du premier et le début du second tour de la Draft 2022.

La Draft, c’est convaincre les franchises NBA de sa valeur intrinsèque. Mais c’est aussi apparaître plus attractif que les autres prospects. Chez les intérieurs, la concurrence est rude. Mis à part les prospects générationnels ou élites dans de nombreux domaines, peu de pivots ont été sélectionnés dans les vingt premiers choix ces dernières années. Et la cuvée 2022 ne fait pas exception, avec une forte densité d’intérieurs lorgnant sur la fin du premier et le début du second tour. On a choisi cinq autres pivots pouvant potentiellement chiper la place d’Ismaël Kamagate dans une équipe NBA.

Lire aussi : Quelles franchises NBA sont susceptibles de drafter Ismaël Kamagate ?

Mark Williams (Duke, Sophomore, Etats-Unis)

Mark Williams sera à coup (quasiment) sûr pris bien avant Ismaël Kamagate. Derrière le joueur de Memphis Jalen Duren, il se pose comme étant le deuxième meilleur pivot de cette Draft. Mais selon la position où l’intérieur de Duke partirait, cela pourrait rebasculer les cartes et pousser certaines équipes à choisir un pivot plus tôt qu’elles ne l’avaient imaginées. Et puis, on voulait également vous glisser son nom pour que vous puissiez observer quel monstre physique Mark Williams est sur un parquet. Un géant au milieux de grands enfants.

Caractéristiques physiques : 2,19 m / 110 kg / 2,33 m d’envergure

Moussa Diabaté (Michigan, Freshman, France)

La concurrence sera également tricolore ! Le profil de Moussa Diabaté est rigoureusement différent de celui d’Ismaël Kamagate, déjà sur les choix de carrière. Le Français a fait le grand saut vers les États-Unis dès le lycée, en Floride (IMG Academy), avant de rejoindre la prestigieuse université de Michigan. Si sa seule année en NCAA ne fut pas un succès concluant, Moussa Diabaté devrait être appelé le soir de la Draft. Son habileté à défendre l’anneau par sa verticalité et son potentiel de défenseur en switch font saliver les scouts NBA, même s’il doit encore progresser sur le tir. La plus grande interrogation réside sur sa capacité à pouvoir jouer poste 5 en NBA en étant le principal défenseur de son équipe.

Caractéristiques physiques : 2,11 m / 98 kg / 2,20 m d’envergure

Khalifa Diop (Gran Canaria, 20 ans, Sénégal)

Cette année, la réserve de prospects évoluant en Europe est moins fournie que ces dernières années, notamment dans le haut de la draft. Si titre de comparaison il devait y avoir pour Ismaël Kamagate avec un joueur ayant évolué sur le vieux continent, Khalifa Diop se pose là. L’intérieur sénégalais a peu ou proue les mêmes mensurations que le pivot francilien (même taille et une envergure quasi similaire) et connait le monde professionnel depuis plusieurs saisons avec Gran Canaria (Liga ACB). Son jeu se rapproche là aussi d’Ismaël Kamagate avec une appétence pour la défense du cercle et le rebond ainsi que des flashs en attaque. Peut-être le plus gros concurrent pour Ismaël Kamagate.

Caractéristiques physiques : 2,11 m / 105 kg / 2,23 m d’envergure

Walker Kessler (Auburn, Sophomore, Etats-Unis)

Autre protecteur de cercle féroce avec Walker Kessler. Évoluant aux côtés du potentiel first pick de cette Draft 2022 (Jabari Smith Jr), le pivot des Tigers est un intimidateur qui change la trajectoire des drives ou lay-ups adverse (4.6 contres de moyenne cette saison en 25 minutes). Et s’il développe un tir extérieur dans le meilleur des scénarios, il est le profil rêvé des équipes NBA malgré des limites athlétiques évidentes.

Caractéristiques physiques : 2,16 m / 116 kg / 2,26 m d’envergure

Jaylin Williams (Arkansas, Sophomore, Etats-Unis)

Notre dernier choix s’est porté sur Jaylin Williams, qui présente des qualités et caractéristiques assez différentes des joueurs cités plus haut. Intérieur capable de créer pour les autres (dans le moule d’un Draymond Green), ses mensurations moins impressionnantes n’en font pas moins un défenseur très polyvalent (que ce soit sur les extérieurs ou dans la peinture). C’est un projet qui pourrait rapporter gros en NBA, peut-être davantage qu’un Ismaël Kamagate au plafond qui semble moins élevé.

Caractéristiques physiques : 2,10 m / 107 kg / 2,16 m d’envergure

Clique ici pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Facebook

Twitter

Instagram

ÉCOUTEZ NOUS EN PODCAST

INTERVIEW : GAUTHIER DENIS