Suivez-nous sur

Déclas

« Sentiment mitigé » pour Jean-Christophe Prat après Vichy et Gries

L’entraîneur parisien Jean-Christophe Prat regrette le fait que son équipe ne soit toujours pas capable d’être constante sur l’intégralité d’un match.

Défendre, défendre… Jean-Christophe Prat ne cesse de répéter que le salut de Paris passera par là. / © Lilian Bordron

On va commencer par la victoire en début de semaine contre Vichy-Clermont. Votre équipe a su réagir en seconde période…

Ce n’est pas une petite victoire. Surtout à l’extérieur. On était tellement à côté de la plaque en première mi-temps que c’est un petit exploit qu’on soit simplement à -8 en retournant aux vestiaires. On a pas respecté le plan de jeu, le repli défensif n’était absolument pas là. Il fallait absolument les faire jouer sur demi-terrain. En première période, ils ont la moitié de leurs points en contre attaque. On a la chance de n’être pas trop loin pour revenir.

C’est satisfaisant de gagner un match d’attaque (ndlr : 95 points inscrits) même si ce n’est pas l’identité de l’équipe ? 

Non, même pas. On a laissé la meilleure attaque du championnat à 28 points en seconde période. C’est ce que je retiens. C’est en défendant qu’on gagne les matchs. Quand on est sur notre ADN, personne ne peut nous battre. 

On a l’impression que face à Gries, le Paris Basketball a vécu un scénario qu’il ne connait que trop bien cette saison….

C’est peut-être la meilleure première mi-temps qu’on a pu disputer cette saison. On est bien en place et on a juste à refaire la même chose en seconde période. En plus de cela, Gries-Oberhoffen ne change rien en 2e mais nous, on a arrêté de défendre. Quand on encaisse 53 points en une mi-temps, forcément, on fait un pari sur l’issue de la rencontre. Celui-ci n’a pas tourné en notre faveur.

Comment expliquez-vous cette seconde période ratée ? 

On a eu une baisse d’intensité en défense et je n’ai pas d’explications à ce sujet. Je ne sais pas si c’est un problème de concentration, si on est pas capable de jouer pendant 40 minutes avec la même intensité…

Quel bilan tirez-vous de ces deux matchs à l’extérieur ? 

C’est malgré tout positif. Quand vous jouez deux matchs à l’extérieur, obtenir déjà une victoire est une bonne chose. Mais ça laisse un sentiment mitigé au vue du scénario des rencontres. On a joué deux mi-temps sur quatre au final. On va dire qu’on a fait les minimas. Mais avec les ambitions qui sont les nôtres, on doit prétendre à mieux.

Clique ici pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Twitter

Instagram

ÉCOUTEZ NOUS EN PODCAST

Classement Pro B

Pos.Bilan
01 Fos-sur-Mer18V - 7D
02 Blois16V - 7D
03 Quimper17V - 7D
04 Nancy15V - 8D
05 Saint-Quentin16V - 9D
06 Paris15V - 10D
07 Denain14V - 11D
08 Vichy13V - 12D
09 Évreux12V - 12D
10 Nantes12V - 12D
11 Lille13V - 13D
12 Gries12V - 13D
13 Rouen11V - 13D
14 Souffel11V - 14D
15 Aix-Maurienne8V - 17D
16 Antibes6V - 19D
17 Saint-Chamond5V - 16D
18 Poitiers5V - 18D